When the Lights Go Out

De la musique, du cinéma, des rencontres, des endroits, des lectures ; tout ce dont on se rappelle quand on ferme les yeux.

18 octobre 2006

BUBBLE

Poup_e

Aux Etats-Unis, il y a les réalisateurs qui tournent des blockbusters, et il y a ceux qui tournent des films indépendants. Et puis il y a Steven Soderbergh (il y en a sûrement d'autres, hein, je peux me tromper).

Lui, alors qu'il venait de cartonner avec Hors d'atteinte, Erin Brockovich, Traffic et Ocean's Eleven, il se lançait dans Full Frontal où il explorait les différentes strates de la fiction. Et aujourd'hui, après Solaris et Ocean's Twelve, il remet ça en allant filmer ce fait divers au fin fond de l'Ohio en embauchant des acteurs amateurs sur place et en tournant chez eux pour minimiser les coûts de production.

Kyle, la vingtaine, et Martha, la quarantaine, sont collègues dans une usine de fabrication de poupée. Ils sont pauvres et ça se voit. Ils n'ont pas d'avenir et ça suinte à l'écran. Ils n'ont aucune aspiration dans la vie et c'est pas cool. On suit leur quotidien pendant une vingtaine de minutes qui paraît une éternité.

Un jour, Rose, une jeune maman, est embauchée et Martha la voit d'un mauvais oeil. La tension monte, monte, et là...

Ce film est tout simplement hallucinant. Ce n'est même pas un film, c'est une expérience. Il est aussi beau que chiant, angoissant que terrifiant. A l'heure où nous sommes inondés de toutes parts par des films d'horreur de pacotille, Bubble dérange, crée le malaise, glace avec beaucoup plus d'efficacité que n'importe lequel d'entre eux (je suis prêt à prendre les paris).

Parler de Bubble est un exercice difficile. Il n'a rien pour lui. La musique n'est pas terrible, les acteurs sont inconnus (et pourtant excellents), les dialogues sont navrants (-ça va ? -ouais, et toi ? - moi, ça va), et pourtant c'est un film magnifique. C'est comme d'assister à une épiphanie.

Alors que les documentaires gagnent de plus en plus de public, ce film - une fiction, donc - apporte lui aussi sont lot de révélation sur une société qui va mal, qu'on ne peut pas voir mais surtout qu'on ne veut pas voir.

Merci, donc, à Steven Soderbergh, pour son coup de projecteur salutaire et éclairé, et désolé (à l'auteur et aux lecteurs-lectrices de ce post) d'avoir fait l'impasse sur dix minutes du film mais c'était trop insoutenable. C'est pas terrible et pas très courageux, mais ça prouve une chose, ce film a une force de frappe hors du commun !

De plus, il se joue encore ici.

Posté par A Dude à 16:53 - Vite ! Au cinéma ! - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

  • 100% d'accord avec toi, et pareil : pas fière d'avoir zappé 10 mns... trop hard (on doit être trop sensibles, ou bien ça touchait un point douloureux, je sais pas). Je te suis reconnaissante de m'avoir quasiment obligée à regarder, c'est tout bonnement hallucinant.

    Posté par La Châtaigne, 18 octobre 2006 à 18:21
  • Aussi ;-)

    Change le titre de ce post !!!

    Posté par La Châtaigne, 18 octobre 2006 à 18:22
  • trop flippant pour moi, rien que l'affiche me promet de ne pas être un truc pour moi... et oui, j'suis d'accord avec chacha, ça paraît un peu trop décalé l'intitulé de ce post, enfin j'dis, ça, j'ai pas vu l'film hein!
    pssst... merci pour les vidéos exquises de vos deux merveilles, ça a marché et je les ai trouvées extras

    Posté par tomsotinezef, 18 octobre 2006 à 21:58
  • Ben alors, c'était quoi le titre censuré du post ?

    Posté par iso, 19 octobre 2006 à 12:51
  • J'ai tenu le coup jusqu'au bout.J'en suis ressortie sonnée .C'est ce qu'on lit dans les journaux,mais en image,sans rien pour adoucir(ni belle musique,ni beaux acteurs,ni jolies couleurs..).Bref,c'est le pire,et vous gardez ça, au fond de vous ,longtemps,souvent.Et meme si ,c'est insoutenable et dérangeant,faut aller le voir,car après on SAIT ..Amicalement joelle

    Posté par mamita, 19 octobre 2006 à 17:35
  • Mon préféré reste Traffic.
    Je n'ai pas vu Bubble et pour être franche, je n'en ai jamais entendu parlé !
    A ce que je lis, ce film semble être un ovni et cela titille ma curiosité...

    Posté par Sandrine, 19 octobre 2006 à 20:41
  • UFO

    Iso : Le titre original du post était du sous-libé, donc exit pour rester dans le sobre.

    Mamita : L'actrice qui joue Rose, à mon avis, est sublime, et Martha (celle qui tient la poupée entre ses mains sur la photo) est plus flippante qu'Anthony Hopkins, alors que celle qui joue son rôle n'est pas du tout actrice mais gérante d'un KFC

    Sof : je me mets au flash donc tu devrais pouvoir bénéficier de mes prochains posts en v.o. sans avoir à passer par mes sous-sites...

    Merci encore à tous pour vos commentaires !

    Posté par Mr. Brown, 20 octobre 2006 à 08:43
  • Ah ben ouais !

    ...Z'y va, comment qu'ça l'fait trop mieux comme aç'!

    Posté par La Châtaigne, 20 octobre 2006 à 14:38
  • Par "beaux acteurs",je voulais dire "acteurs toujours bien sapés,coiffés,maquillés,quelques soient leurs conditions de vie dans le film".
    Il parait que "Bubble" est le premier de 6 films commandés à Soderbergh,et qui sortiront comme celui là ,en DVD et au cinéma en simultané.

    PS:moi aussi,je trouve Rose magnifique,et Martha ...glaçante(?)au fur et à mesure du film.
    joelle

    Posté par mamita, 21 octobre 2006 à 08:54
  • bien vendu , bien écrit ... ça donne envie de jeter un coup d'oeil ... mais bon euh y a une fin qui ne laisse pas sur sa faim quand même ??

    Posté par caporal, 21 octobre 2006 à 17:29
  • La fin :

    Elle est à l'image du film, logique, implacable, brute.
    Attention : ce film est terrifiant pour ce qu'il donne à voir, mais il n'y a absolument rien de "graphique". Tout est dans la démonstration.

    Posté par Mr. Brown, 22 octobre 2006 à 14:32
  • merci mr brown !

    Posté par caporal, 22 octobre 2006 à 22:10

Poster un commentaire